Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Solidarité - Page 2

  • Noël 2015

    Collecte de vivres à l’occasion de Noël

    ssvp liers.png

    Conférence de Saint-Vincent de Paul

    de Liers – Milmort

     

    Comme chaque année nous organisons dans les communautés de notre Unité Pastorale, une collecte de vivres non périssables, ce n’est de secret pour personne, nous traversons des années très difficiles et les demandes que nous recevons, ne font qu’augmenter. Combien de familles n’ont pas de quoi manger à leur faim, par les dons que vous voudrez bien faire, nous pourrons vraiment les aider.

    Dans un souci d’efficacité, nous vous soumettons ci-joint une liste des denrées les plus demandées.

     

    Liste vivres:

    - conserves de viande en sauce (comme boulettes sauce tomate, vol au vent, raviolis sauce tomate,...)

    - conserves de poisson nature ou en sauce (surtout du thon mais aussi sardines, filets de maquereaux,...)

    - conserves de légumes (de toutes sortes, mais surtout, haricots verts, pois et carottes)

    - soupes (de toutes sortes) 

    - huiles végétales

    - biscuits (de toutes sortes, ex : « Petit Prince » fourrés au chocolat et à la vanille)

    - repas pour bébés

    - conserves de repas complet (comme les couscous, paëlla,...)

    - Jus de fruit en briques

    - chocolat

    - éventuellement pâtes et riz, sucre, ...

    Hygiène et entretien:

    - savons, bains douches,produits d’entretien de sols, produits de lessive,...)

    Quel que soit le produit, nous vous demandons de bien faire attention aux dates de péremption qui doivent être suffisamment éloignées dans le temps.

     

    Les colis pourront êtres déposés dans l’église de votre communauté. Ceux-ci seront récoltés par nos soins et redistribués dans les deux conférences de Saint-Vincent de Paul de Rocourt et Herstal (La Cordée).

     

    D’avance nous vous remercions pour votre générosité et pour l’aide que vous voudrez bien nous accorder.

    Vous pouvez télécharger  une feuille de "papillons" pour distribuer à la fin des messes

    L’équipe SSVP de Liers-Milmort.

     

     

  • Vente de gaufres

    ssvp liers.png

    Conférence de Saint-Vincent de Paul

    de Liers – Milmort

     

    Gaufre web.jpg

     

     

     

    Lire la suite

  • refugies

                                       6 octobre 2015

    Accueil des réfugiés

                                       A l’intention des communautés chrétiennes

    Comment  accueillir des réfugiés ?

    De nombreux appels – celui du pape François, des évêques, de notre diocèse – sont adressés aux communautés chrétiennes et aux particuliers en vue d’accueillir des réfugiés.  Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

    1ère étape

    Lorsque les migrants arrivent en Belgique, ils introduisent leur dossier de demande d’asile auprès de l’Office des étrangers.  Aussi longtemps que dure l’examen de leur dossier par le CGRA (Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides), un accueil leur est fourni par Fedasil (Agence fédérale en charge de l’accueil des demandeurs d’asile).  Cet accueil consiste en un hébergement, de la nourriture et des vêtements mais aussi un accompagnement social et juridique, un accès aux soins médicaux et une assistance psychologique. On appelle ce package « l’aide matérielle ». Cette aide matérielle est fournie dans des structures d’accueil collectives ou individuelles, qui sont réparties sur l’ensemble du territoire belge et qui sont gérées soit par Fedasil ou la Croix-Rouge (structures collectives), soit par des ONG, dont Caritas International, ou les CPAS (structures individuelles).
     A ce jour, Caritas International accueille et accompagne des réfugiés dans des campings à Polleur, Spa et Amel.  Beaucoup de paroisses et de bénévoles se sont déjà mobilisés pour venir en aide à Caritas International.

    2ème étape

    Quand la procédure de demande d’asile est terminée,  et que les papiers et le statut de réfugié (ou protection subsidiaire) sont obtenus, ces familles doivent quitter leur place d’accueil dans les 2 mois. Elles doivent trouver un logement, du travail, une école pour les enfants, des cours de français,…  C’est à ce stade que nous mobilisons les paroisses pour accueillir et accompagner des familles qui ont obtenu le statut des réfugiés et qui désormais doivent se prendre en charge financièrement avec l’aide du CPAS jusqu’à ce qu’elles trouvent un travail.  Pour se faire, il s’agit de créer des comités de soutien et d’accompagnement qui puissent accueillir dans la durée ces familles.  Ces comités regroupent des personnes de toute origine et de bonne volonté qui acceptent de donner un coup de mains pour accueillir ces familles. 
    Un logement, une petite maison ou un appartement est recherché par famille.  Pour permettre l’autonomie des familles, il n’est pas possible de les héberger temporairement chez soi.  Pour une bonne intégration de ces familles, un accueil personnalisé et chaleureux est un plus.  Il est toujours préférable que les logements se trouvent à proximité des moyens de transport publics.

    Lorsqu’un logement est trouvé, il faut encore l'équiper : meubles, draps, couverture, vêtements, équipement électroménager, ... bref, tout ce qui est nécessaire pour la vie de famille. 
    Pour que cette famille puisse le plus rapidement et le plus paisiblement possible s’adapter et s’insérer dans son nouvel environnement il est souhaitable qu’elle soit entourée et accompagnée.
    Il s’agit de : rechercher un travail, aider sur le plan administratif, inscrire les enfants à l’école, rechercher un cours de français, apprendre tout ce qui est nécessaire pour gérer la maison (eau, énergie,…), découvrir le système des soins de santé, véhiculer la famille, les accompagner dans un premier temps dans les magasins, apprendre à se déplacer en transports en commun.

    La coordination diocésaine peut vous apporter toute information utile à la mise en œuvre de cet accueil.
    Isabelle Cegielka – nouveau numéro : 0496 52 73 39 – pastoralemigrantslg@skynet.be

    Premier bilan

    A ce jour, une dizaine de logements ont été trouvé aux quatre coins du diocèse, notamment pour accueillir des familles de chrétiens arrivant de la ville d’Alep.

    Nous tenons à remercier pour leur mobilisation les communautés chrétiennes de Polleur, Spa, Amel et Saint-Vith pour l’accueil dans les campings.

    Nous ne sommes qu’au début de cette mobilisation envers les réfugiés.

    En leur nom et au nom de notre évêque, nous  exprimons toute notre reconnaissance pour la générosité d’un grand nombre.

    Par ailleurs, devant l’urgence de la situation, il est fait appel à un soutien financier pour les services sociaux en première ligne via le compte de Caritas Secours Liège BE 04 2400 8007 6231 avec la communication ‘’Aide aux Réfugiés’’ (attestation fiscale à partir de 40€).

     

    Pour la coordination,                                                                      Baudouin Charpentier
    Isabelle Cegielka                                                                              Vicaire épiscopal
    Coordinatrice                                                                                                  evangile.vie@evechedeliege.be