Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vicariat-Liège

Communiqué du Vicariat général
le culte à partir de dimanche 13 décembre

Chers Curés-Doyens, Curés et Responsables d’UP,
Chers Assistants de Doyennés, 
Chers Prêtres, Diacres et Assistants paroissiaux, 
Chers Membres des Équipes pastorales, 
Chers Animateurs pastoraux, 
Chers Fabriciens,


 
Ce jeudi 10 décembre, vous avez reçu la déclaration des évêques de Belgique, concernant un certain assouplissement des mesures de confinement en matière de culte.
En bref, et ce à partir du dimanche 13 décembre (donc pas encore le samedi soir 12 décembre), il est à nouveau permis à 15 personnes maximum (enfants de moins de 12 ans non-compris) de se rassembler dans les lieux de culte. Ces groupes sont autorisés dans la mesure où on respecte les mesures suivantes : 10 m² par personne (sauf pour les bulles familiales) et les mesures de sécurité prescrites (désinfection, port du masque buccal, distanciation requise). 

La présente communication rappelle d’abord deux principes de base :
1. Les curés et leurs équipes pastorales sont seuls compétents pour prendre, dans le respect des règles sanitaires édictées par le gouvernement, les décisions qui conviennent pour l’exercice du culte dans l’Unité pastorale.
2. Il est demandé de garder les églises ouvertes en journée, autant que possible et d'y offrir un bon accueil. 

Voici ensuite  quelques pistes pour mettre ceci concrètement en œuvre - pistes élaborées avec notre évêque :
1. La règle pour les fidèles, reste le conseil de suivre l’eucharistie dominicale et de Noël à la télévision ou via les réseaux sociaux. Il est ici rappelé la célébration en sa cathédrale, présidée par monseigneur Delville, pasteur du diocèse, qui peut être suivie tous les dimanches et le jour de Noël à 10h, sur: https://www.youtube.com/user/DoyenSaintNicolas. Malgré l’assouplissement des règles de confinement, il est donc déconseillé de multiplier les Messes, sauf pour une raison pastorale valable. 
2. A partir de ce dimanche, des célébrations eucharistiques sont cependant possibles, si le curé et son équipe pastorale le décident, et ce dans le respect des règles précisées ci-dessus. Ceci pourrait donner lieu à des célébrations de semaine avant et après Noël, ainsi que des célébrations pour enfants de moins de 12 ans, accompagnés de maximum 15 adultes. L'eucharistie dominicale et la Messe de Noël se célébreront en évitant à tout prix de devoir refouler des personnes à l’entrée de l'église, ou de n’accueillir que ceux qui seront perçus comme « les copains du curé ». A la réflexion, la moins mauvaise solution semble être d’opter pour une assemblée de 15 personnes (enfants de moins de 12 ans non-compris) qui soit représentative de l’Unité pastorale, en invitant à l'avance - soit des fidèles originaires de toutes les paroisses de l’Unité - soit des fidèles de tous états de vie (seniors, jeunes, personnel soignants, catéchistes,...) - soit plus simplement, les membres de l’équipe pastorale. Il s’agira alors de célébrer avec les portes de l’église fermées. 
3. Les jeudi 24 et vendredi 25 décembre, il est recommandé d’ouvrir et de chauffer les églises principales de l’Unité pastorale et d’y faire résonner des chants de Noël, joués par l’organiste, ou par un autre musicien, ou encore simplement enregistrés. Le curé et/ou un membre de la communauté, délégué par lui, accueillera les fidèles par groupe de 15 (enfants de moins 12 ans, non-compris), autour de la crèche, pour un temps de prière, en veillant à respecter le port du masque et la distanciation sociale. Après cette prière et à titre exceptionnel, la communion pourra être distribuée à ceux qui en feront la demande, dans le respect de la liturgie prescrite par le rituel de l’Eucharistie en dehors de la Messe. 
4. Une vidéo avec un message de Noël de notre évêque sera diffusée peu avant la fête. Il est demandé de la répandre autant que possible.  
5. Dès lundi, le Vicariat « Annoncer l’Évangile » enverra des pistes pour un temps de prière à la maison le soir de Noël. Faisons connaître ces propositions. Redécouvrons, en effet, la grâce de la prière à domicile. 
  
Je le répète : les pistes qui précèdent ne sont que des conseils. D’autres chemins pourront être décernés par le curé et son équipe. 
Ce qui semble clair, c’est que la situation actuelle ne satisfera pleinement personne. 
Les règles de confinement en vigueur sont, en effet, un compromis malaisé entre les exigences de la crise sanitaire et la liberté du culte. 
Contre mauvaise fortune, faisons donc bon cœur en ne nous déchirant pas, parce que beaucoup n’auront pas eu « leur » Messe de Noël.


Rappelons-nous l’esprit de Noël... 
Et n’oublions pas que le premier Noël fut célébré à Bethléem en confinement. 


De nouvelles règles entreront en vigueur après le 15 janvier. 
Puisse cette fin de l’Avent nous préparer à accueillir l’Emmanuel dans la crèche de notre cœur.   

Écrire un commentaire

Optionnel